Le blog du marketing automation

Etapes clés pour développer une stratégie de « guest posting »

Par : Lucile Cazes • Pas de commentaire

blog-webmecanik

Rien de plus frustrant qu’une stratégie marketing qui ne fonctionne pas et pour laquelle de nombreuses ressources sont déployées. Beaucoup de blogueurs sont tombés dans le piège : ils contribuent plusieurs fois sur un autre blog ou sur un autre média, et tombent en désillusion lorsqu’ils n’atteignent pas les résultats espérés.

Pour pouvoir vous établir en tant qu’expert et avoir de bonnes répercussions pour votre marque, vous devez mettre en place une stratégie de publication complète en tant qu’invité ou dite de “guest posting”.

L’état du “Guest Posting”

Selon le “blogging data from Orbit”, 56,2% des blogueurs font occasionnellement des publications en tant qu’invité, alors que 34,5% n’en font jamais, et que seulement 9,3% le font régulièrement. 

Guest posting - wmk

Même s’il est agréable de voir que de plus en plus de personnes reconnaissent le potentiel du “guest posting”, ce manque de consistance empêche bon nombre de blogueurs d’avoir un vrai retour sur investissement.

En 2017, selon “The State of Digital Media”, 61% des éditeurs prévoyaient d’augmenter le nombre de posts invités à publier, alors que seulement 4% envisageaient de le réduire.  

Les éditeurs souhaitent partager de nouvelles idées avec leurs lecteurs. Ils veulent publier du contenu provenant des personnes expertes dans leur domaine, ou de personnes ayant une valeur ajoutée sur un secteur précis, et pour lequel les lecteurs ont un réel intérêt. Ils ont besoin de faire cela régulièrement afin de garder leurs lecteurs engagés.

Pour faire cela, ils doivent trouver des experts extérieurs fiables, qui peuvent régulièrement contribuer et apporter un contenu de grande qualité, ce qui ne peut pas être fait correctement sans stratégie de “guest posting”.

L’accomplissement d’une stratégie aboutie

Il est certain qu’un post par-ci, par-là ne va pas faire générer plus de trafic sur le site d’un blogueur, tout comme un contact avec un prospect n’entraînera pas de deal immédiat.

Une stratégie de “guest posting” fait mieux qu’aider les contributeurs à améliorer leurs aptitudes d’écriture et construire leur réseau, même si ce sont des bénéfices non négligeables. Il peut être révélateur d’utiliser le “guest posting” comme pierre angulaire de sa stratégie, en contribuant à des publications diversifiées : certaines sur des blogs qui ont une large audiences, d’autres beaucoup moins mais qui ont des sujets très pointus par exemple.

Cette approche très large peut fortement contribuer à construire une réputation online et générer ainsi un grand nombre de visites et de leads de plus en plus qualifiés.

Mettre en place une stratégie de “guest posting”

Afin de tirer le meilleur profit de vos publications en “guest post”, vous devez inclure ces publications au sein de votre stratégie global de contenu.

Les publications en tant qu’invité vont vous permettre à la fois d’atteindre de nouveaux lecteurs, mais également de proposer un contenu enrichissant et diversifié à l’audience qui vous lit habituellement. Le seul fait que votre nom apparaisse dans une publication représente un gage de qualité pour vos lecteurs, mais vous ne pouvez vous contenter de cela.

Vous devez donner l’opportunité à votre audience d’en apprendre plus sur le sujet développé, en leur proposant des liens vers d’autres contenus pertinents et complémentaires, par exemple sur votre propre blog, ou sur un site sur lequel vous avez contribué. Vous allez ainsi créer un chemin pour vos lecteurs, en leur permettant d’en apprendre plus sur un sujet, en collectant de nouveaux outils, tels que des livres blancs ou des guides.

Cette approche n’est pas forcément ressentie comme une approche promotionnelle. Selon l’enquête, moins d’¼ des éditeurs considèrent que des liens vers des contenus “éducatifs” peuvent être “trop promotionnels”. Il va sans dire que le fait de mettre des liens vers d’autres contenus signifie qu’il faut construire un ensemble de contenus de qualité. Il est fortement déconseillé de, par exemple, mettre un lien vers la page d’accueil de votre site internet, car dans ce cas, cela serait perçu comme de la promotion commerciale. L’objectif est bien de toujours rechercher l’intérêt de vos lecteurs et leur engagement.

Toutefois, si vous proposez un contenu de valeur, pertinent et qui aide votre lecteur, vous pouvez ajouter des liens vers des contenus de votre site ou d’un site partenaire sur lequel vous avez fait des publications sur le sujet. Cela génèrera du trafic, des leads et stimulera le SEO. Vous êtes gagnants car vous générez plus de trafic, les éditeurs attirent l’intérêt des lecteurs, et les lecteurs ont accès à du contenu de bonne qualité. Plus votre contenu sera qualitatif, et plus l’impact sur votre stratégie de “guest posting” sera positif.

7 étapes pour créer des posts qui génèrent de la valeur

Une meilleure stratégie globale rend chaque post plus percutant, mais qu’est-ce qui rend un seul post meilleur ? Voici quelques conseils et astuces pour produire un bon post invité (guest post). Vous pouvez ensuite reproduire cela jusqu’à ce que vous ayez créé un réseau de contenus à travers le web, qui accomplissent les objectifs que vous vous êtes fixés.

1. Identifier votre audience et leur parcours en ligne

Que fait votre client/partenaire idéal en ligne ? Sur quels sites va-t-il ? Quel type de contenu apprécie-t-il et partage-t-il avec leurs pairs ? Essayez de rassembler autant de données précises que possible, puis construisez une liste de publications avec des contenus pertinents pour l’audience à laquelle vous souhaitez vous adresser.  

2. Rechercher les contenus types appréciés

Après avoir déterminé la publication qui va vous permettre d’attirer votre audience, analysez les types de contenus que votre audience cible apprécie au travers de différents sites identifiés : Quels sujets le site aime couvrir ? Quels formats sont privilégiés, courts ou longs ? Avec beaucoup de textes ? Des infographies ? Des listes ? Des analyses chiffrées ?

Ensuite, prenez le temps de vérifier les principales lignes directrices de publication et le style. Certains préfèrent utiliser la virgule, alors que d’autres sont plus pointilleux par rapport aux titres et à l’utilisation du “je”. Plus vous en savez sur le style qu’apprécie votre audience et plus il sera aisé de les atteindre.

3. Créer le contenu

Ecrivez en ayant votre cible en tête, et n’écrivez que sur un sujet que vous maitrisez.  Partagez quelque chose qui a de la valeur, tels que des conseils ou astuces que vous auriez aimé savoir. Eviter de faire la promotion directe de votre business, mais ne vous cachez pas non plus d’utiliser la rédaction/publication de contenus sur votre site pour soutenir vos objectifs.

4. Éditer et corriger

Cela ne devrait pas vous prendre trop de temps, mais vous pourriez être surpris du nombre d’éditeurs qui citent la mauvaise qualité, et le manque de professionnalisme comme raison principale pour rejeter votre contenu.

Conclusion, ne pas envoyer un contenu avec des fautes d’orthographes et de grammaires à un éditeur. Vérifiez bien vos sources pour chaque chiffre que vous mettez et, si besoin, demandez à quelqu’un de vous relire. Vous pouvez également passer votre contenu via un détecteur de plagia et, de cette façon, éviter de copier par erreur le travail de quelqu’un d’autre. Plus votre contenu sera travaillé et sans faille, et plus les éditeurs seront enclins à le publier.

5. Maîtriser votre approche

Soyez vigilants quant à la façon dont l’éditeur du site souhaite être contacté et recevoir votre article. Certains peuvent vouloir un article complet, alors que d’autres préfèreront d’abord avoir un résumé et un biographie de l’auteur. N’essayez pas de passer outre ces process en envoyant directement un mail à un éditeur s’il est spécifié sur le site qu’il y a un chemin déterminé pour entrer en contact.

6. Partager avec le plus grand nombre

Une fois que votre contenu a été approuvé et publié, partagez-le sur tous les canaux où vous êtes présents. Facebook, Twitter, LinkedIn, emails, etc., partagez votre contenu au maximum tant qu’il est en première page du site. Plus votre publication va générer de trafic, et meilleure sera votre chance de refaire une publication.

7. Affiner et réitérer

Prenez en compte les feedbacks des éditeurs afin d’améliorer votre style and votre approche pour la fois prochaine. Votre stratégie de “guest posting” dépend de la cohérence de vos publications.

En suivant ces tips, vous serez certainement à même de développer votre ROI.

Auteur

Marketing Manager chez Webmecanik, mon rôle de chef d’orchestre me permet de créer et mettre en place notre stratégie webmarketing. Pour cela, ma curiosité (qui n’est plus un vilain défaut !) est le meilleur atout pour vous proposer du contenus de qualité, des astuces et bonnes pratiques du Marketing Automation & Inbound Marketing. 

Découvrez Webmecanik Automation

Découvrez Webmecanik Automation

Trackez vos visiteurs. Augmentez vos conversions en automatisant la qualification. Créez des stratégies automatisées. Augmentez significativement le ROI de vos actions et votre CA.

Démo

Démo

Sollicitez un expert du Marketing Automation lors d'une démo personnalisée. Posez toutes vos questions et découvrez l'outil.