Le blog du marketing automation

quand je me regarde je me désole, quand je me compare je me console

Par : Margaux Baïs • Pas de commentaire

Dans le domaine du web, la notion de performance est toute relative. C’est pourquoi le « Bulletin d’information sur l’analyse comparative », envoyé par Google hier à tous les administrateurs Google Analytics, est un outil précieux.

Il donne des ordres de grandeurs et des repères pour savoir où les sites de vos clients ou votre propre site se situent par rapport à la moyenne des sites web du monde entier.

Bien sûr, ces indications doivent être prises avec du recul : un ratio moyen cache bien souvent de grandes disparités en fonction de la nature du site (forum grand public ou industrie de niche B to B) et de sa vocation (e-commerce, vitrine).

Indicateurs principaux (sites français uniquement)*

Pour la France, les indicateurs principaux sont les suivants :
Taux de rebond moyen : 49,7%
Pages par visites : 4,4
Temps moyen passé sur le site : 4min40

Indicateurs principaux selon les sources du trafic*

Taux-rebond-source

Le taux de rebond est maximal pour les résultats naturels des moteurs de recherche et le plus faible pour les liens sponsorisés (résultats au CPC). Dans le premier cas, c’est le moteur qui « choisit » la page de destination. Dans le deuxième, c’est l’annonceur qui fait ce choix, ce qui peut expliquer une performance supérieure due à des « landing pages » efficaces.

Temps-moyen-source

Les visiteurs en provenance des sites référents sont ceux qui passent le plus de temps sur le site, ce qui n’est pas une surprise (la force de la recommandation).


Répartition des visiteurs selon par sources de trafic*

 

Sources-trafic-web


Deux commentaires par rapport à ces chiffres :

  1. L’accès direct reste la source principale de trafic. Travailler sa notoriété off-line et avoir un nom de domaine simple à retenir restent donc des éléments déterminants pour la réussite d’une stratégie web.
  2. La catégorie « Autres » reste un peu mystérieuse pour moi. Il y a probablement la-dedans les liens sponsorisés du réseau Display, le réseau de recherche devant logiquement faire partie de la catégorie « Moteurs de recherche ».

Taux de conversion par objectifs : 1,1% pour la France*

Cette donnée est pour moi une des plus importantes. Au final, si vous avez un bon taux de conversion par rapport à vos objectifs (ratio entre le nombre de gens qui ont effectués une action clef pour vous par rapport au nombre de visiteurs du site), vous pouvez considérer que votre site est, in-fine, efficace. Pour la France, ce taux est de 1,1%.

Le calcul est effectué par rapport aux objectifs définis par les administrateurs dans Google Analytics. Il peut s’agir de l’inscription à une Newsletter, de la soumission d’un formulaire de contact, d’une vente…

Un bon début, mais peut mieux faire.

Ce bulletin d’information donne des points de repère. Il reste cependant succinct et peu exploitable sur certains points. Une analyse par type de site et par nature d’objectifs serait souhaitable pour comparer des pommes avec des pommes. Après tout, ce sont les utilisateurs qui fournissent ces informations à Google, le retour se doit de répondre à leurs attentes.

* Source : Bulletin d’information sur l’analyse comparative Google Analytics 2011, Volume 1, Juillet 2011

Auteur

Content Marketing Lover chez Webmecanik, ma mission est de rendre visible et tangible le Marketing Automation. Anciennement consultante en acquisition de trafic, je me suis dirigée vers l’Inbound Marketing, qui est selon moi une évidence dans toutes stratégies webmarketing.