Le blog du marketing automation

le juste prix d’un site web

Par : Margaux Baïs • Pas de commentaire

Combien coûte un site web de qualité ?

Récemment dans un forum, un membre posait la question du « prix moyen pour un site web professionnel de qualité ». Comme souvent pour ce type de questions, le consensus est précis : les prix vont de 400 à plusieurs centaines de milliers d’euros. Nous voila bien avancés.

Ce qui est frappant, c’est que la valeur d’un site selon les « professionnels » eux-même répond à des critères surprenants.

La vente au kilo

Deux exemples de ce que j’appelle la vente au kilo :
« Pour un site vitrine de 5 pages, c’est 500 euros, avec une animation flash 1500 euros, avec un CMS type Joomla c’est plus de 2500 euros ».

Une variante plus nuancée :
« Un site vitrine va couter entre 1500 et 4000 €, un site e-commerce entre 5000 et 25000.. quant au cms, la fourchette est large ! ».

Le conseil en moins

La majorité des réponses est cependant de cette nature :
« Comme mentionné dans les précédentes réponses un détails précis et un cahier des charges permettront à un prestataire de vous faire une évaluation. »

Et le client dans tout ça ? Qu’il se débrouille pour savoir s’il a besoin d’un CMS et qu’il apprenne à faire un cahier des charges web.

Les deux natures de réponses soulèvent deux problèmes :

  1. En fixant un prix par rapport à une technologie (code, flash, cms), on fait croire au client qu’un site web est un produit étagère. On établit une hiérarchie entre des technologies, ce qui n’a aucun sens.
  2. En demandant au client un cahier des charges précis, on occulte complètement la phase essentielle qui consiste à aider le client à traduire un besoin « business » en besoin « technique ».

Le premier cas ne résiste pas à l’analyse : d’excellents sites web se passent très bien d’animations flash, alors que d’autres rivalisent de mauvais goût par la sur-utilisation de cette technologie (voir l’article à propos des sites web bling-bling). J’ai également du mal à comprendre en quoi un CMS est plus cher qu’un site « codé ».

Quant au deuxième, c’est une situation très confortable pour le prestataire, qui se dédouane totalement de son obligation de conseil : je suis un pro du web, mais expliquez-moi précisément ce que je dois faire. Au client de savoir ce qu’il veut et ce qui sera adapté pour lui, ce qui est pourtant déterminant pour la réussite du projet.

Un site web est un investissement, pas une commodité

Je dis souvent à nos clients qu’un site web est un investissement, et pas une commodité. Le vrai prix d’un site est donc directement proportionnel à ce que vous en attendez :

La vitrine locale

Vous voulez simplement avoir une vitrine sur le web pour donner vos horaires d’ouverture et mettre un plan d’accès à votre magasin ? 1500 euros devraient suffire (vous trouverez à 500 euros, tout dépend de l’image que vous souhaitez donner de votre entreprise).
Compétences requises : un bon graphiste près de chez vous.

Le développement commercial national

Vous souhaitez trouver de nouveau client sur le web pour promouvoir votre produit innovant dans le domaine de l’environnement ?
Il vous faudra peut-être dépenser plus de 5000 euros pour créer un site permettant de mettre en valeur les bénéfices de votre produit, optimisé pour le référencement naturel, ergonomique et facile à mettre à jour.
Mais le plus gros budget sera sans doute réservé à la promotion de votre site (publicité, actions de référencement). Prévoyez aussi du temps pour créer des contenus originaux, intervenir dans les blogs et les forums, ou encore faire vivre votre fan page facebook (ou confiez cette tache à des professionnels).
Compétences requises : marketing Internet, ergonomie web, référencement, conception web, graphisme, rédaction pour le web, intégration (pour ceux qui veulent connecter leur site à d’autres systèmes comme un CRM), admin système.

La boutique internationale

Vous souhaitez développer une boutique de vente en ligne à vocation mondiale dans le domaine de l’informatique ? Comptez quelques centaines de milliers d’euros pour avoir une chance d’être trouvé par vos clients potentiels, et ne lésinez pas sur l’architecture technique et la sécurité.
Compétences requises : l’expérience de projets similaires.

Bref, le vrai prix d’un site Internet, c’est celui qui correspond au retour sur investissement attendu. La partie technique est secondaire.

Vu sous cet angle, 500 euros pour faire un site qui dévalorise l’entreprise et qui est introuvable, c’est déjà très cher payé.

Auteur

Content Marketing Lover chez Webmecanik, ma mission est de rendre visible et tangible le Marketing Automation. Anciennement consultante en acquisition de trafic, je me suis dirigée vers l’Inbound Marketing, qui est selon moi une évidence dans toutes stratégies webmarketing.