Le blog du marketing automation

Un gros deal peut commencer par une simple visite

Par : Jonas Coufignal • Pas de commentaire

news_abm

Comment l’ABM (Account Based Marketing) vous aide à développer votre business !

Si dans votre secteur aussi, un gros deal peut commencer par une visite en ligne, alors on vous propose d’en être informé !

Qui est venu sur mon site ?

  • une adresse IP…

Mais encore ?

  • L’adresse IP d’un prospect – un grand compte – on a son nom…

Il vient souvent ?

  • Trois fois la semaine dernière…

On peut l’appeler ?

  • Vous n’avez le droit qu’à trois souhaits, appelez-moi je ferai peut-être une exception ;)

news_abm

« Dans le digital, un marché existe si les américains le décident : d’abord ils mettent un mot ou un acronyme sur un concept, un usage. Ensuite il passe par le ‘magic quadrant’ de Gartner. Et à ce moment-là, on a défini un marché !« 

Pour paraphraser notre capitaine – Stéphane Couleaud, CEO de Webmecanik

L’acronyme ABM
n’est pas encore passé au tamis de Gartner. Et nos agences partenaires ne sont pas toutes sensibilisées à ce sujet… Tant mieux : car il n’y a rien à faire pour utiliser l’Account Based Marketing (ABM) que Automation compte désormais parmi ses fonctionnalités !

L’ABM – ou reverse proxy – c’est simplement l‘identification de la box depuis laquelle un visiteur s’est connecté pour naviguer sur votre site. Pour quel bénéfice ? Maintenant, lorsqu’un de vos prospects se renseigne via le contenu dispensé sur les pages de votre blog, vous le savez !

Cas pratique et nouvelle fonctionnalité pour tirer parti de cette donnée

  1. J’utilise la solution SaaS automation de Webmecanik (et oui…) pour prendre le pouls du trafic sur les versions récemment traduites de notre site.
  2. *NEW* je crée une liste dynamique en précisant la partie de l’URL indiquant les pages en allemand ‘www.webmecanik.com/de
  3. J’affiche le listing des adresses IP qui ont consulté ces pages.
  4. *NEW* merveille : ce ne sont pas des adresses IP mais bien le nom des entreprises (des comptes prospects !) que je découvre ! C’est ça l’ABM !
  5. *NEW* j’exporte en .csv la liste pour la retravailler et l’intégrer à un rapport

Au bas mot (ABM) : l’effet papillon

L’information qu’un grand compte consulte régulièrement un site n’est pas anodine. A la question « voulez-vous savoir qui s’intéresse à votre entreprise ? » Tous les professionnels répondent OUI – qu’il s’agisse d’une jeune société, d’un industriel établi, ou d’un magasin en ligne. Le marché est juge de paix du succès d’une offre.
Si dans votre secteur aussi, un gros deal peut commencer par une visite en ligne, alors on vous propose d’en être informé.

Ah bon ? Mais… (ABM) : Comment contacter ce futur deal ?

C’est la fameuse quatrième question. Et rien n’a changé depuis le début de l’article ! Appelez-nous : Sophie, Norman, Thibault… nous vous dirons comment les contacter. Ou mieux encore : comment les amener à vous solliciter directement – ce qui est plus confortable.

Bienvenue dans l’inbound marketing !

  • Cet article vous a plu ? Partagez-le !
  • Vous voulez en savoir plus ? Contactez-nous :

Auteur

My team partners describe me as a diplomatic, persistent and solution-oriented person. I have previously founded two companies seen as game-changers in their sector. And those experiences have shaped a pragmatic, customer-centric profile. Cut the bullshit and do fruitful business using marketing automation. I’m there to help, either in Germany, UK or around the world when needed!